Quantum Life Coaching® - Espace Galilée® - R.P. Joseph Galilée & Marie-France Carrel - Route de Raisse 30 - CH-2855 Glovelier - +41 32 426 43 37 - Boulevard de Pérolles 65A - CH-1700 Fribourg - +41 26 424 24 01 - +41 79 763 28 08 - Fax : +41 26 424 24 03


Aller au contenu

Menu principal:


Décision intuitive

Développement personnel

D'après la théorie de la rationalité limitée de Herbert Simon, on ne sait jamais si une décision est bonne ou mauvaise. Les décideurs cherchent en fait à prendre une décision acceptable, notamment par rapport à leur propre intuition. "Nous ne savons pas forcément ce qui décide en nous, explique Bruno Jarrosson, consultant en stratégie. Nous avons une sorte de boîte noire et nos décisions nous renseignent sur cette boîte noire. Certains choix paraissent évidents et sont pourtant très particuliers. Mais à travers nos choix passés, nous pouvons déterminer les trois ou quatre valeurs qui conditionnent nos décisions intuitives."

Le Petit Robert définit le terme intuition de la manière suivante«ée claire ou confuse, action de deviner, pressentir, comprendre quelque chose d’emblée, sans parcourir les étapes de l’analyse, du raisonnement ou de la réflexion.»

Pour vous s'appuyer sur votre intuition, utilisez la Méthode IDEE :

  • I : il s'agit de récolter l'information, d'interroger son entourage, de réfléchir, d'analyser…


  • D : place à la décantation. Il s'agit ici de faire quelque chose de très différent, du sport, aller au cinéma, dormir… Cette étape permet de laisser travailler l'inconscient, de pratiquer un "lâché-prise".


  • E : comme éclair. Une idée surgit, il faut la noter.


  • E : désormais il faut évaluer, étayer, et travailler cette idée, la comparer avec les précédentes. Cette démarche suscite parfois d'autres idées.



Avantages dans le processus de la décision intuitive :


  • Une décision intuitive peut être rapide, à condition évidemment d'avoir l'intuition (et la bonne).


  • L'intuition se construit sur l'expertise et valorise donc les expériences passées ou les retours d'expérience connus.


  • L'intuition implique une connaissance poussée de son environnement et des paramètres en jeu. C'est même le pré requis, l'inconscient permettant de traiter plus d'informations que la partie consciente.


  • Ce mécanisme de prise de décision est plutôt grisant. L'intuition donne une impression de liberté et de facilité.


Inconvénients à relever dans le processus de la décision intuitive :

  • Il faut savoir accepter le risque, chaque "éclair" n'étant pas toujours pertinent.


  • Se baser sur l'intuition peut revenir à occulter des alternatives possibles. Il ne faut pas confondre son intuition avec son désir d'arriver à un résultat donné. Il est important de se mettre dans un état d'esprit neutre, de prendre du recul par rapport à ses propres envies ou blessures.


  • Il est parfois difficile de présenter une décision comme étant le résultat de son intuition à son entourage ou à ses salariés. Mais, en général, lorsqu'on sent une décision, les arguments viennent vite pour l'étayer.









Nota bene et Sources bibliographiques :

  • Rendez-vous avec l'intuition : initiation au chamanisme, de Bernard Raquin, Exergue, 2004


  • La conviction, de Fernando Gil, Flammarion, 2001



Revenir au contenu | Revenir au menu